168. Un souvenir

Publié le par Polo


Un baiser sur la joue, puis un deuxième
La caresse de ta peau sur la mienne
Des éclats de ta voix
Et toi, et toi, et toi

D'un souvenir ce qu'il me reste
Un cheveu noir sur ma veste
Une voix, des images fugaces
Et toi qui t'effaces, t'effaces, t'effaces

Publié dans Lettres

Commenter cet article