Pèlerinage

Publié le par Polo

Mercredi dernier, pour toute autre chose, je suis allé à Orléans. Et en particulier je suis revenu à Pothier. Ceci est donc un témoignage dédié à mes frères d'infortune, taupins éternels que la souffrance, la quête de la connaissance et l'art de la glande ont hissé au plus haut dans ma mémoire aux chapitres orléanais et taupin.

Pothier a beaucoup changé, saviez-vous ? Le bâtiment B n'est plus, pas même l'aile qui avait été épargnée de la démolition par souci de préserver nos salles de TP de physique et chimie. C'est une page de l'histoire taupine qui se tourne. Le préfa de SI a été complètement déserté, il sert désormais de débarras où sont amassés tables, chaises et autres éléments de salles de classe. Le lieu où repose notre capsule time n'a pas été touché., et il restera inviolé je l'espère pour les années à venir.
De la cour on voit que l'internat a été quelque peu modifié, notamment en ce qui concerne les fenêtres. Ce qui avait commencé par se profiler en terme de remplacement par des fenêtres coulissantes s'est totalement généralisé. Les nouvelles générations occupant notre chère 404 n'auront plus ce point de vue imprenable qu'offrait la retraite généreusement apportée par les lois de l'optique à l'époque où reviennent les beaux jours. Hélas pour eux ! Espérons qu'ils sauront se consoler de l'héritage papier que nous leur avons laissé !
Le bâtiment préfabriqué quant à lui abrite toujours les classes de taupes, et comme je suis passé entre midi et une heure un mecredi, c'était quasiment le no man's land. J'ai quand même laissé un mot sur le tableau des PC pour la postérité.
Le nouveau bâtiment qui commençait à être érigé quand nous partîmes de ce lieu est désormais terminé. Bel ouvrage. Dans le hall d'entrée on peut même admirer une exposition de vitrines présentant de vieux objets scientifiques, de physique et chimie "ancestrales" (comme dirait M.Pannetier).
Et puis vous vous en doutez, le bâtiment HTK est toujours en place. Ô combien de wondermoles tombées sous les feux dévastateurs de khôlleurs plus ou moins sadiques, combien de glorieux taupins sacrifiés sur l'autel de la science, à la gloire de Gauss, Maxwell, Schwarz, Rolle, Ellingham, Markovnikov, Kirchhoff et autres Newton, Galilée, Einstein ?
Notre mémoire ne doit point faillir, il ne faut point oublier tous nos frères d'armes qui se sont vaillamment battus, qui ont tenu et qui tiendront encore sous le feu nourri des Q3 et autres khôlles Stargate.

Au nom de la taupe, de Gauss et de Minkowsky, Amen.

Publié dans Taupin Power

Commenter cet article

DAVID 14/04/2007 16:15

ah lalala mon polo que de souvenirs nous avons tous la bas, c'est sur que ca restera à jamais gravé dans nos petites cervelles de moineau tassées par ces deux (ou trois) dures années de labeur. Sinon bon voyage en finlande (moi qui pensais que ca c'était pour la troisième année j'avais rien compris) dommage on va avoir du mal a se croiser cet été ... les réunions de la taupe vont être de plus en plus difficiles. mais bon on y arrivera ! Non mais !Allez bises a toutes ;) hein mes ptits taupins

Valentin 11/04/2007 07:50

Amen.
C'est tellement beau ce que tu écris Polo, j'en ai les larmes au yeux.

Polo 11/04/2007 16:12

Content que ça te plaise =)

Milky 09/04/2007 22:34

C'est cool que le tas de sable ou nous avons mis notre trésor soit conservé.PS : mon code de validation est NFS ^^ Dommage en ces durs temps pour la PS3...