Aux nostalgiques...

Publié le par Polo

Un article qui m'a fait sourire. Je devrais pas hein.

Une nouvelle guerre froide : vous en rêviez ? George l'a fait.

Les barbouzes ont encore de beaux jours devant eux huhuhu ^^
 

Poutine menace de pointer des missiles vers l'Europe

Vladimir Poutine à Moscou le 31 mai 2007
Le président russe Vladimir Poutine, très offensif à la veille du sommet G8, a menacé de pointer de nouveaux missiles vers l'Europe si les Etats-Unis y déploient leur bouclier antimissile, comme au bon vieux temps de la guerre froide.
"Si le potentiel nucléaire américain s'étend sur le territoire européen, nous devrons prendre de nouvelles cibles en Europe", a déclaré le chef de l'Etat russe dans un entretien avec plusieurs médiaux occidentaux, dont le quotidien italien Corriere della Sera.
"Il revient à nos militaires de définir ces cibles tout comme de choisir entre missiles balistiques et missiles de croisière", a ajouté le maître du Kremlin, reprenant ainsi au plus niveau des menaces voilées exprimées jusqu'ici par les chefs de l'armée russe.
"Nous voulons rééquilibrer les instruments de défense avec des outils offensifs plus efficaces, mais nous savons que cela risque de relancer une course aux armements, dont nous ne serions cependant pas responsables", a-t-il poursuivi.
Alors que le prochain sommet du G8 à Heiligendamm (Allemagne) approche - il se tiendra de mercredi à vendredi - il ne se passe plus un jour sans que Moscou ne dénonce ce projet de bouclier, qui va transformer l'Europe en "poudrière" et consacre "l'impérialisme" américain, selon M. Poutine.
"Si des composantes stratégiques de l'arsenal américain font leur apparition en Europe près de nos frontières, nous serons obligés de (...) supprimer les menaces potentielles résultant de ce déploiement", a aussi lancé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dimanche sur la chaîne de de télévision Vesti-24.
Joignant le geste à la parole, la Russie a testé le 30 mai un nouveau missile intercontinental à têtes multiples, en "réponse aux actes unilatéraux et infondés de nos partenaires", a aussitôt clamé M. Poutine, soit en d'autres termes au projet de bouclier américain.
Quinze ans après l'effondrement de l'Union soviétique et la fin de la Guerre froide, la Russie voit d'un très mauvais oeil l'Otan s'étendre vers l'Est et les bases américaines se multiplier à ses portes, de la Roumanie au Kirghizstan.
"Regardez simplement la carte - (la défense antimissile mondiale américaine) est en train d'être déployée le long du périmètre de la Russie, et aussi, incidemment, de la Chine", a relevé M. Lavrov.
Comme au temps de la guerre froide, lorsque l'URSS et les Etats-Unis se mesuraient en permanence à l'aune de leur potentiel stratégique, Moscou affirme que ce bouclier accroît les risques d'un conflit nucléaire et ébranle l'équilibre stratégique du monde.
Les Américains, qui veulent installer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar ultra-perfectionné en République tchèque dans le cadre de ce projet de bouclier antimissile, affirment sans cesse, quant à eux, que celui-ci n'est pas dirigé contre la Russie, mais contre des Etats comme l'Iran.
"On nous dit que cette défense sert contre les missiles iraniens, mais aucun missile iranien n'a de portée suffisante. Il devient alors évident que cette nouveauté nous concerne aussi nous, Russes", rétorque M. Poutine.
Moscou voudrait que Washington abandonne son projet en faveur d'une politique commune de défense qui inclurait la Russie. Sergueï Lavrov, cité par l'agence Interfax, a d'ailleurs appelé dimanche à de nouvelles consultations sur un bouclier antimissile commun Otan-Russie.
"Nos conclusions montrent clairement que se défendre contre des menaces qui n'existent pas n'a pas de sens. Il serait bien mieux de reprendre le travail dans le cadre du Conseil Otan-Russie sur la création d'un grand théâtre de défense antimissile" commun, a-t-il déclaré.

[Source : Hotmail actualités - confirmé par Le Monde]

Edit (t'as pas cent balles ?) : Quelque chose de plus "joyeux" dans l'actualité ici et .

Publié dans Divers et d'été

Commenter cet article

Black-Cafard 12/06/2007 13:59

Un jour on va se retrouver avec une "Guerre Froide II"*chouette* hum....

Polo 12/06/2007 14:25

Ouais, faisons sauter la planète pendant qu'on le peut encore ! >D

Asia 06/06/2007 12:42

.: AOooOOOoooU:. ?( Ton lien m'a tellement plu que je crois que je vais me pencher sur le blog des bodicho d'un peu plus près cet aprèm au boulot :p)

Polo 06/06/2007 12:54

Bodichoas ma chère, bodichoas [si si ils y tiennent]Bonne lecture alors... parce que hein c'est du bon quand même =)

champ 06/06/2007 09:46

oui, mais madame P. (si nous parlons bien de la même personne), elle, n'a ni perdu la mémoire du langage, ni ses facultés physiques après avoir passé dix-neuf ans dans le coma... il me semble étrange que, puisqu'il y a eu destruction partielle du cerveau et des facultés de mémoire, même après régénération des axones, et récupération de trois mots de vocabulaire, des souvenirs tels que des files d'attente soient encore frais...

Polo 06/06/2007 12:27

les mécanismes du cerveau et donc de la mémoire sont encore assez peu connus, alors pour moi rien de très étonnant ^^

champ 04/06/2007 19:33

Le plus étonnant je trouve, dans l'histoire du mec qui s'endort avant la chute de l'Est et qui se réveille après, c'est qu'après dix-neuf ans de déconnexion il se souvienne encore des files d'attentes dans les magasins... Quand on sait à quelle vitesse le coma est capable d'effacer toute trace de culture...

Polo 06/06/2007 08:44

Ce genre de trucs marquent à vie...Tu te rappelles quand Mme P. nous a parlé du rationnement sous l'occupation, pour elle c'était comme hier.